Accueil
Parcours
Art-thérapie 1
EFT - PTT
Conférences
Processus créatif
Terre
Raku
Kintsugi
Bois
Bronze
Expositions
Blog
Contact


Caty Dethy

Psychologue   art thérapeute   EFT   PTT                      Sculptrice

  

"L'art est avant tout la capture d'une émotion"

Laurent Maëro

EFT : Emotional Freedom Techniques

L’EFT est une méthode simple, efficace et rapide inventée par Gary Craig pour traiter les perturbations émotionnelles, en travaillant directement sur la circulation énergétique du corps qui a été bloquée.  Ce rétablissement énergétique s’effectue par un tapotement léger du bout des doigts sur certains points précis du visage, du haut du corps et des mains tout en portant son attention sur l’émotion (tristesse, peur, anxiété, culpabilité…) qui se transforme rapidement au cours de la séance.


Indications: Peurs, phobies (peur de parler en public, peur des ascenseurs, de l'avion, des grands espaces, du dentiste, vertige...)

                      Souvenirs traumatiques (accidents, abus, attentats catastrophes naturelles...)

                      Stess, anxiété, culpabilité, deuil, dépendances

PTT : Picture Tapping Technique

Le Picture Tapping Technique est une technique qui combine des dessins et les tapotements des points d’EFT.  Cette méthode a été inventée par Philip David et Christine Sutton, un couple d’art-thérapeutes anglais.


Aucune capacité artistique n’est requise. Toute personne pouvant tenir un crayon et gribouiller peut le faire. 


Il suffit de réaliser un dessin très simple et rapide représentant ses sensations corporelles en lien avec la difficulté que l’on veut régler puis de tapoter les points d’EFT pour désactiver ce qui est douloureux.  La personne réalise une série de dessins.  Chaque dessin est suivi de tapotements jusqu’à arriver à un dessin solution.


Parce que le PTT utilise la métaphore et les symboles du dessin, il permet souvent d'accéder à des aspects, des pensées et des souvenirs qui peuvent être difficiles à exprimer verbalement.


Les clients sont souvent surpris et ravis de la façon dont les choses sont résolues sans difficulté et des liens entre les événements et les problèmes mis au jour. 


Voici un exemple pour éclairer ce processus : Joëlle et le stress pour son avenir.


Il s’agit d’une femme de 36 ans que j’accompagne pour un problème d’obésité.  Elle vient de perdre son emploi à cause d’une restructuration.  Elle ressent un sentiment de vide et une perte de confiance en elle.  Elle se sent stressée pour son avenir.  Elle se réconforte avec la nourriture en mangeant encore plus.


Je lui propose une séance de PTT à propos du stress qu’elle ressent.


Je lui demande de fermer les yeux et de ressentir ce qui se passe dans son corps.  A quels endroits ressent-elle ce stress ?  Quelles sont les sensations corporelles, les émotions et les images éventuelles associées à ce stress ?

1er dessin :

Elle dessine un personnage qui la représente.  Elle dessine du noir triste au niveau de sa tête, du bleu dans la gorge pour la peur qu’elle ressent, du rouge pour la colère qu’elle ressent dans son ventre.

  

2e dessin :

Elle dessine un livre avec des couleurs tristes d’un côté et des couleurs plus gaies de l’autre.  Cela représente les bons et les mauvais souvenirs par rapport à son travail qu’elle a perdu. Puis elle ajoute une flèche et donne comme titre : « Une page qui se tourne ».

  

3e dessin :

Elle dessine un paysage d’apaisement avec un soleil et une rivière.  Elle donne comme titre : « Le futur ».  Elle prend conscience des côtés positifs de son licenciement.  Elle peut s’occuper pleinement de son fils qui est encore un bébé depuis qu’elle est au chômage.  Elle change son regard sur la situation qu’elle vit.  Auparavant, elle ne voyait que la bouteille vide, ce qui est difficile.  Maintenant, elle peut prendre conscience des avantages de sa situation.

  

4e dessin : dessin solution.

Finalement, elle réalise qu’elle n’était pas si épanouie que cela dans son ancien travail.  Et que le fait de se retrouver au chômage lui donne l’opportunité d’en chercher un autre qui lui conviendra mieux.  Elle compte reprendre des études ou une formation.

Nous voyons avec ce PTT que la situation de cette personne n’a pas changée.  Elle a par contre changé son regard et cela lui permet de ne plus être dans le stress et la victimisation.  Elle peut maintenant chercher des solutions créatives et positives.